Assurance Chat : Guide comparatif pour bien choisir !

Vous venez d’accueillir une petite boule de poil à la maison, et déjà se pose la question des premiers rendez-vous chez le vétérinaire. De la vaccination à la stérilisation, en passant par les soins liés aux maladies et aux accidents imprévus, la santé de votre chat peut vite générer de lourdes dépenses.

Combien coûte une assurance chat ?

Prévoir une assurance pour votre petite bête préférée peut s’avérer une bonne solution si vous souhaitez lui offrir les meilleurs soins de santé sans vous soucier des coûts occasionnés. En effet, contrairement aux autres praticiens de santé, les vétérinaires ne pratiquent pas de tarifs conventionnés: ils sont libres de fixer les prix pour les consultations ou interventions chirurgicales qu’ils pratiquent. Si chaque propriétaire dépense en moyenne entre 400 et 500 euros par an pour la santé de son chat, les dépenses peuvent vite grimper en cas d’imprévu. Une hospitalisation avec chirurgie peut rapidement atteindre plus de mille euros, un coût que de nombreux ménages pourront difficilement assumer. Face à l’augmentation constante des tarifs pratiqués par les professionnels de la santé animale, la souscription à une assurance chat reste donc une option sécuritaire et économique pour les propriétaires :

  • La mutuelle chat s’adapte à tous les budgets, même les plus restreints. Pour quelques euros par mois, vous bénéficiez d’une protection pouvant couvrir plusieurs centaines d’euros de frais médicaux annuels. Ce système peut vite s’avérer avantageux, car nos petites boules de poils préférées sont fragiles, et le moindre examen spécialisé présente un coût élevé.
  • Le coût d’une assurance chat varie en fonction des des garanties applicables et des options choisies (médicaments, vaccination, traitements antiparasitaires, identification, stérilisation etc.) Vous pourrez donc en adapter le tarif en fonction du budget que vous souhaitez lui consacrer ! Pour une formule basique, il vous faudra compter entre 7 et 20€, tandis qu’une garantie premium pourra s’élever à plusieurs dizaines d’euros par mois. Selon l’organisme choisi, vous aurez éventuellement la possibilité d’opter pour un paiement mensuel, trimestriel ou annuel.

Pour bien assurer son chat, il reste néanmoins essentiel de sélectionner une mutuelle adaptée à ses besoins, et de bien comparer les garanties offertes par les différentes compagnies. Les critères sont nombreux et les éléments à prendre en compte ne manquent pas ! Nous vous proposons donc un guide complet pour choisir sereinement la meilleure assurance pour votre matou.

Comment choisir la meilleure assurance pour mon chat ?

La meilleure assurance pour votre chat est celle qui s’adapte à ses besoins de santé, et à vos moyens financiers. Selon l’état de santé de votre animal et ses antécédents éventuels, vous serez à même de déterminer les options à inclure dans sa couverture santé. En cas de doute, faites appel à notre comparateur assurances chat ! Ce service entièrement gratuit vous aide à trouver la meilleure couverture santé pour votre petite boule de poils.

Attention : souscrire un contrat d’assurance pour votre animal est un acte qui vous engage financièrement sur une durée donnée. Avant de signer avec une mutuelle, il est important de vérifier un certain nombre de critères essentiels :

  • le plafond annuel des dépenses de santé
  • le délai de carence
  • les franchises éventuelles
  • le type de couverture : accident, maladie, hospitalisation, urgences vétérinaires…
  • le type de frais remboursés : frais de consulation, frais d’hospitalisation, frais chirurgicaux, frais pharmacologiques…
  • la possibilité de modification du contrat

La couverture

En fonction de la formule d’adhésion choisie (entrée de gamme, intermédiaire, haut de gamme), la mutuelle de votre animal peut couvrir les frais de santé courants et inclure la maladie et l’accident selon les contrats.

  • assurance maladie pour chat : elle garantit le remboursement intégral ou partiel des consultations, premiers soins (pansement, nettoyage de plaies), médicaments.
  • assurance accident pour chat : elle assure le remboursement intégral ou partiel des soins liés à un événement ayant occasionné des blessures chez votre animal: médicaments, points de suture, chirurgie.
  • assurance chirurgie pour chat : Si une opération chirurgicale est envisagée pour votre animal, il sera sûrement avantageux de souscrire au préalable une assurance: les frais d’hospitalisation et de chirurgie pourront être pris en charge.
  • assurance prévention pour chat : elle concerne généralement les frais liés aux antiparasitaires, vaccins, contraception, vermifuge et peut parfois intégrer la pose de puce électronique.
  • assurance obsèques pour chat : il permet de couvrir les frais d’incinération ou d’inhumation de votre animal.
  • assurance assistance pour chat : Cette option concerne les frais engagés pour la recherche d’un chat perdu.

Les différentes formules d’assurance chat

Les mutuelles offrent habituellement 3 formules d’assurance qui peuvent présenter des écarts importants en termes de tarifs. Les remboursements et les garanties associées divergent en fonction du coût de la formule de base.

  • La formule économique : elle démarre généralement à 3€, et offre un remboursement partiel des frais médicaux (entre 50% et 75%) et un plafond de dépenses limitées.
  • La formule intermédiaire : elle coûte environ 20€ et propose un remboursement plus étendu des dépenses de santé (jusqu’à 80% des frais médicaux, chirurgicaux ou de médicaments). Le plafond est également plus élevé.
  • La formule premium : si vous êtes prêt à dépenser 40 à 50 €, vous bénéficierez de garanties tout confort offrant un taux de remboursement pouvant aller jusqu’à 100% des frais engagés. Le plafond de remboursement peut varier du simple au double par rapport à la formule économique.

En général, les propriétaires souscrivent à une assurance entrée de gamme lorsque leur petit félin est encore jeune, puis font évoluer les garanties avec l’âge de l’animal.

Assurance chat : attention à la franchise

Tout comme pour les humains, les mutuelles pour animaux peuvent comporter une franchise. Il s’agit du montant qui reste à votre charge sur la facture globale des soins de santés pratiqués à votre animal. En fonction des formules et des compagnies, elle peut prendre la forme d’un montant fixe ou d’un pourcentage du montant global des coûts déclarés à l’assurance. La franchise peut également varier en fonction des actes pratiqués. C’est un point qui mérite toute votre attention et doit être pris en considération avant la signature de votre contrat.

Le plafond annuel d’indemnisation

Il s’agit d’un montant de dépenses annuel au-delà duquel votre assurance ne remboursera plus les frais médicaux de votre animal. Si cette limite est atteinte, les dépenses supplémentaires sont entièrement à votre charge. Bien entendu, ce plafond varie en fonction de la formule d’assurance choisie : plus la cotisation mensuelle est importante, plus le plafond est élevé. Pour les formules de base, le plafond se situe aux alentours des 1000€, pour les formules médianes il s’élargit à 2000€ environ et peut atteindre les 3000€ sur les formules haut de gamme.

Les frais cachés

Ce terme fait référence aux dépenses qui ne sont pas mentionnées clairement sur le contrat et correspondent aux frais de dossier éventuels, aux frais d’adhésion ou encore aux frais de traitement en cas d’événement ponctuel (accident, sinistre etc.).

Pourquoi souscrire à une assurance chat ?

Les chats sont des animaux relativement fragiles. Leur mode de vie et leur tempérament indépendant a tendance à les exposer aux situations dangereuses. Même si votre matou présente une certaine résistance aux maladies, il n’est pas à l’abri d’un accident. Quel que soit votre budget, la mutuelle vous permettra de lui apporter tous les soins nécessaires sans vous poser de questions d’ordre financières.

Assurance chat: comment ça marche?

Assurer son chat reste une évidence pour de nombreux propriétaires, et pour cause ! Une assurance chat procure une véritable tranquilité d’esprit puisqu’elle couvre une grande partie des soins de santé administrés à titre préventif ou curatif, les visites de routine chez le vétérinaire ou en cas d’accident ou de maladie. Plus d’hésitation devant les frais éventuels : au moindre doute concernant la santé de votre animal, il vous est possible de consulter un professionnel sans regarder la facture. Vous assurez ainsi à votre chat une vie plus longue et un bien-être optimal, même avec un budget limité.

L’adhésion à une assurance pour votre chat est une procédure très simple, aussi bien pour un jeune chaton que pour un vieux matou. Notre comparateur de mutuelles animaux vous aide à faire votre choix gratuitement, en fonction des garanties souhaitées. Une fois la souscription effectuée, il vous faudra faire établir une feuille de soin par votre vétérinaire lors de chaque visite et l’envoyer à l’organisme d’assurance maladie. Le remboursement s’effectue en général assez rapidement par virement direct sur votre compte en banque.

Quelles sont les conditions pour assurer un chat ?

Pour bénéficier d’une couverture mutuelle, votre chat devra répondre à certains critères, en fonction de la compagnie d’assurance choisie.

  • l’âge : votre petite boule de poils devra être âgée de 3 mois minimum. S’il est âgé de plus de 10 ans, il est possible que votre animal soit refusé, ou que les garanties soient considérablement réduites.
  • Quelques races de chats sont parfois considérées trop vulnérables aux maladies. Certains assureurs choisissent de les exclure de leurs contrats pour animaux domestiques.
  • Un certificat de bonne santé est parfois demandé lors de la souscription pour éviter les arnaques classiques (assurer un animal déjà malade par exemple).
  • Les maladies congénitales, héréditaires, chroniques ou récidivantes sont en principe exclues des contrats. De manière générale, votre assureur peut vous refuser le remboursement de toute maladie déclarée avant l’adhésion au contrat, si celle-ci figure au dossier médical de l’animal.
  • Un délai de carence est parfois mis en place par l’assureur. Dans ce cas-là, il vous faudra peut-être attendre 1 mois avant de prétendre au remboursement de soins liés à un accident et 3 mois pour des dépenses de santé liées à la maladie. Pour une intervention chirurgicale, le délai de carence peut être plus élevé et aller jusqu’à 6 mois.

Prévoir une assurance santé pour votre chat est une décision responsable et avantageuse, aussi bien sur le plan financier que pour le bien-être de votre animal. Adhérer à une protection santé pour votre chat vous permet d’assurer un suivi de votre petit félin sur une base plus régulière. Cela permet donc d’envisager en toute sérénité les soins prévus et imprévus pour votre animal. Bien l’assurer pour mieux le soigner, c’est garantir à votre chat un meilleur confort de vie et une plus grande longévité !